On a tous quelque chose à chercher. Certains cherchent leur âme soeur, d'autres se cherchent eux-mêmes. Le plus souvent, on cherche ses origines. Mais avouez que chercher où le temps a disparu, c'est assez peu commun...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
Maître du jeu
Admin
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 05/01/2013


Sujet: ¤ Les Sirènes   
Sam 5 Jan - 4:07
Les Sirènes :

Physique:

Les sirènes sont des créatures mi-humaines, mi-poissons. Lorsqu'Akwabaa les créa, elle leur donna la capacité de changer leur queue de poisson en jambes humaines lorsqu'elles sortent de l'eau. Cependant, elles ne peuvent rester plus de deux jours hors de leur élément, sans quoi elles se dessècheraient et finiraient par mourir.
Habituées aux profondeurs aquatiques peu lumineuses par rapport à la surface, leur peau est pâle et fragile, presque translucide, et s'assèche facilement. Leurs cheveux sont fins et peuvent prendre toutes les couleurs imaginables, comme leurs yeux, qui sont cependant souvent pâles. Contrairement aux idées reçues, les sirènes peuvent être de sexe masculin.
Elle savent parler la langue des mammifères marins les plus intelligents (par exemple, les baleine et les dauphins), bien qu'on ne puisse pas comparer ces discussions à des dialogues savants ou développés comme entre deux être humanoïdes. Leur yeux sont très performants dans l'obscurité, mais elle sont facilement éblouies. On dit que les larmes des sirènes ont un pouvoir magique. En effet, elles sont magnifiques, lumineuses. On ne peut ainsi pas les confondre avec l'eau de l'océan.

Mentalité :

Habituées aux grands espaces sous-marins, et à la grandeur de leurs maisons, les sirènes ont de fortes tendances claustrophobes : se retrouver dans un minuscule cachot pendant une journée entière peut les rendre folles. Elle ont parfois tendance à se montrer arrogantes, car elles sont les maîtresses incontestées des océans, mais sont aussi très compréhensives et liées aux animaux marins avec lesquels elles peuvent parler confusément, par le biais des ondes qu'ils émettent. Elles adorent les couleurs vivent, et sont attachées à ce qui est joli et délicat, chez les être vivants comme chez les objets, un caractère des fées qui a déteint sur elles.
Peu violentes en temps normal, elles sont pourtant habituées aux effusions de sang dues aux combats entre créatures marines. Leur sens de la patrie et de la vengeance est sans égal : c'est une question d'honneur, une valeur à laquelle elles sont très attachées.

Magie des sirènes :

Les sirènes possèdent la maîtrise, souvent partielle, de l'élément "eau", cet élément qui est leur lieu de vie et auquel elles sont liées depuis leur naissance. Dès leur plus jeune âge, elles expérimentent ce pouvoir à travers des jeux, ou parfois des cours, pour les plus aisées. Les sirènes n'ont pas toutes le même pouvoir magique, il en existe certaines plus faibles ou plus puissantes que d'autres. Quelques-unes, rares, sont totalement dépourvues de cette magie, et d'autres, encore plus rares – quasi-légendaires – maîtrisent une autre magie parmi celles des autres races.
Les plus douées, quant à elles, peuvent le devenir grâce à un entraînement intensif (quelques dizaines d'années en général) ou bien ont un don à la naissance particulièrement développé (celles qui bénéficient de ce talent inné sont incontestablement les plus puissantes). Souvent, elles font l'objet de l'admiration des autres, bien que parfois, elles n'aient pas leur respect... elles peuvent même susciter de la jalousie. Les classes magiques sont ainsi disposées :

¤ les Kwells : ce sont les sirènes les plus puissantes, très rares. On parle de Kwell inné/e lorsqu'il/elle tient son don de sa naissance et non de nombreuses années de travail (plus d'une dizaine).
¤les Hutleï (singulier : Hutleyo) : ils ont passé un examen et obtenu un diplôme de magie au bout de neuf ans d'études... ou pas d'études du tout. Un magicien peut être plus puissant qu'un Hutleyo, car "Hutleyo" n'est ni plus ni moins qu'un titre. Le diplôme de magie est nécessaire pour pratiquer des métiers en lien avec la magie, dans l'administration d'Albelay.
¤les magiciens : le commun de la population des sirènes douées de magie.
¤les Infrater : ceux qui n'ont aucun pouvoir sur l'eau, ni aucun autre pouvoir. Ils sont souvent regardés avec pitié. Ils sont ainsi nommés car on les considère comme rejetés de la mère des sirènes : Akwabaa. Ainsi, ils ne sont pas considérés comme des "frères" de race.
¤les Marginaux : à l'état, ou presque, de légende, ce sont ceux qui possèdent un pouvoir autre que celui de l'eau. Eux aussi, comme l'indique leur nom, sont souvent rejetés.

Il existe plusieurs catégories de cette magie de l'eau. Les magiciens n'en maîtrisent souvent qu'une seule, parfois deux ou même trois pour les Enchanteurs :

¤MANIPULATION : il s'agit de manipuler l'eau, de lui faire prendre la forme que l'on désire, de la déplacer à distance et à volonté. A l'air libre, certains auront l'impression que le magicien fait surgir l'eau de nulle part. C'est faux : il la puise dans des nappes phréatiques ou simplement dans l'humidité de l'air. Attention : plus la masse d'eau manipulée est grande, plus on consomme d'énergie.

¤CHANGEMENT D'ETAT : il s'agit de pouvoir faire passer l'eau de l'un de ses états à l'autre. Par exemple, changer la vapeur en eau liquide ou en glace, ou l'inverse. Là encore, plus la quantité d'eau est importante, plus l'énergie consommée l’est aussi.

¤AQUEIFORME : il s'agit de pouvoir changer n'importe quoi en eau, même si l'on y parvient le plus souvent et le plus facilement avec son propre corps. Il est impossible de changer un corps vivant en eau... du moins jusqu'à présent. Cette forme de magie est rare. Plus ce que l'on change est grand ou dense, plus l'énergie consommée est importante. L'Aquéiforme nécessite beaucoup de concentration et des quantités d'énergies pharaoniques.

Chaque joueur pourra choisir un ou plusieurs pouvoirs en fonction de sa classe magique lorsqu'il commencera le rp. Cependant, ces facultés seront faibles et augmenteront selon un certain nombre de points XP :
- Chaque magicien ne peut posséder qu'un seul pouvoir. Les niveaux des magiciens s'échelonnent du niveau 1 au niveau 20. Tous les 500 XP, le niveau du magicien augmente de 1. Passé le niveau 20, le magicien peut faire une demande hrp à Astralÿs Wiz'Rakad pour devenir un Kwell de niveau 1.
- Chaque Hutleyo peut posséder jusqu'à 2 pouvoirs, avec un pouvoir dans lequel il excelle plus que l'autre. Les niveaux de l'Hutleyo s'échelonnent du niveau 1 au niveau 20. Tous les 500 XP, le niveau de l'Hutleyo augmente de 1. Passé le niveau 20, le Hutleyo peut faire une demande hrp à Astralÿs Wiz'Rakad pour devenir un Kwell de niveau 1. Un Hutleyo de niveau 1 est plus puissant qu'un magicien de niveau 1.
- Chaque Kell peut posséder jusqu'à 3 pouvoirs, avec un dans lequel il excelle plus ou moins. Les niveaux du Kwell sont échelonnés du niveau 1 au niveau 10. Un Kwell de niveau 1 est plus puissant qu'un magicien ou un Hutleyo de niveau 20. Tous les 600 XP, le niveau du Kwell augmente de 1.

En fonction de la qualité de votre fiche, vous pouvez obtenir/demander un niveau spécifique, qui n'excédera cependant pas le niveau 6.


Relations avec les autres races :

Longtemps isolées des autres peuples, elles sont extrêmement curieuses quant à la vie à la surface, et également superstitieuses : elles ont souvent été bercées par des histoires fantastiques et invraisemblables racontées sur les autres races. Elles s'entendaient plutôt bien avec les fées, les êtres qu'elles ont le plus côtoyé grâce au réseau de fleuves et rivières de la région des Eaux en Xyrstarel, et montrent actuellement une méfiance certaine envers les espiritus. La relation entre ces deux peuples promet d'être ambigüe...
La seconde race à laquelle elles sont le plus habituées est la race humaine, bien qu'elles évitent en général le contact avec leur culture. Cela ne les empêche pas d'observer discrètement les moeurs de ce peuple, qui les passionne plus que les autres de par sa diversité.

Mode de vie et Hiérarchie :

Très fraternelles, les sirènes prennent peu en compte la hiérarchie. Elles se traitent avec sympathie et générosité, comme des membres d'une même famille. Elles préfèrent confier le pouvoir aux sirènes les plus vieilles, à cause de leur expérience et leur sagesse. Traiter quelqu'un de "vieux", "vieille" est mélioratif, chez ce peuple des océans. Leur société est principalement matriarcale : dirigée par une reine, la contrée d'Albelay loue la douceur féminine. Elles s'intéressent énormément aux cultures extérieurs, curieuses et toujours avides d'apprendre. Vivant dans un élément bien différent de l'air, elles ont développé des matériaux, des objets et des techniques de construction particulières par rapport aux autres peuples, manipulant poids, accroches et pinces pour lutter contre la flottaison. Beaucoup d'objets ont une forme sphérique : lits, gourdes, vases... Ne connaissant pas du tout le feu, elles s'éclairent grâce à des pierres lumineuses que l'on peut trouver au coeur des rochers, dans des mines. Elles ont peu l'habitude de faire cuire leurs aliments, mais celles qui peuvent s'offrir des fours à système de friction - ou même des échantillons de feu provenant de la surface et enfermés dans des boules de pierre - ne s'en privent pas. Quand aux boissons, elles sont également très peu présentes. Pour s'hydrater, les sirènes absorbent dans l'eau qui les entoure. La plupart des mets se consomment sous forme de gelée, peu soluble dans l'eau.

De même, à cause de l'absence de gravité, les fauteuils et chaises sont peu fréquents et servent d'objets décoratifs. Les sirènes prennent leur deux repas de la journée à des tables aux pieds étonnamment grands (jusqu'à trois mètres de haut), sur lesquelles des plats sont sculptés dans la pierre ou cloués au bois pour accueillir les aliments. Les océans ne connaissant pas de saisons, seulement les courants chauds et froids totalement aléatoires, l'organisme des sirène est habitué à auto-réguler sa température en fonction de celle de l'environnement. Elles restent pourtant mieux adaptés aux températures très froides du fond des mers. Le pouvoir, chez les sirènes, n'est pas héréditaire. Elles vivent dans les océans uniquement, mais les sirènes voyageuses remontent parfois les grands cours d'eau et explorent les lacs. Certaines, des ermites, y vivent même parfois. L'espérance de vie des sirènes est de 200 années environ : elles sont au stade de "nourrisson" pendant 1 an, au stade de l'enfance d'environ 2 à 20 ans, au stade adulte d'environ 20 à 100 ans, au stade de "personne âgée" d'environ 100 à 170 ans. A partir de cet âge, on les considère comme des "vénérables" jusqu'à la fin. Voici la hiérarchie chez les sirènes, par ordre d'importance :

¤La Reine

Elle dirige la contrée d'Albelay. C'est elle et elle seule qui peut nommer les trois conseillers. Elle a le pouvoir absolu, et peut intervenir dans n'importe quelle affaire, mais à cause de la charge et de la responsabilité qui découlent de ce pouvoir, elle le répartit dans les conseillers et fonctionnaires. Le peuple des sirène se doit de respecter sa reine, mais il n'y a pas de protocole particulier, à cause de la fraternité de ce peuple. Une Reine est élue par le peuple lors d'élections.

¤Le Roi

Il s'agit du compagnon de la Reine. Il n'obtient ce titre que quand lui et elle sont mariés. Il a lui aussi un pouvoir considérable, bien que moindre à celui de la reine. Il ne peut par exemple pas et en aucun cas choisir les membres du conseil, et toute promotion de sa suggestion doit passer par l'accord de la Reine. On pourrait le comparer à un conseiller suprême.

¤La/Le(s) Prince(sse)

Ce titre est donné aux enfants du couple royal, filles ou garçons. Ils n'ont pas de pouvoir politique, et n'accèderont au trône que s'ils sont élus (pour les princesses). Ils sont traités au même titre que les enfants normaux.

¤Le Conseil (3 membres)

Le conseil est composé de trois conseillers :
- Conseiller des Finances (s'occupe des impôts, des investissements etc.)
- Conseiller des Relations à l'étranger (s'occupe des relations, commerce etc. à l'étranger)
- Conseiller des Innovations (s'occupe des aménagements, des changements dans la politique, etc. Il s'occupe aussi de la guerre)

Ils peuvent agir à leur guise dans leur domaine, mais ont besoin d'une approbation et d'une signature de la Reine.

¤Le GRAM (Groupe de Recherche d'Albelay en Médecine)

Le nombre de membres n'est pas limité, mais pour pouvoir entrer dans cette institution très aimée et respectée, il faut s'en montrer digne de par ses compétences en médecine, ou encore sa motivation à aider le peuple des sirènes.
Le GRAM travaille dur et activement. Il gère la formation de nouveaux soigneurs (cela comprend l'ouverture et le financement des écoles de médecine), met en place des cultures de plantes médicinales, fait des recherches pour optimiser leurs propriétés en créant des médicaments. Il étudie également soigneusement chaque maladie et est chargé de mettre fin aux épidémies. IMPORTANT : personne n'a besoin de payer pour consulter un médecin ou obtenir des médicaments de base. Ceux-ci sont salariés par le Conseiller des Finances. En revanche, les remèdes avancés ou à la pointe de la recherche ne sont accessibles qu'à ceux qui en ont les moyens...

¤Les Matrones

L'équivalent des "maires" dans les villes et les villages. Elles ont le plein pouvoir dans leur agglomération, mais doivent faire leurs rapports à la Reine.

¤Les Mages

Ils sont, pour les moins doués, de simples fonctionnaires, engagés pour lancer les sorts qui font brûler le feu dans l'eau, qui fabriquent les lampes pour éclairer les villes, etc. Certains sont engagés dans l'armée. Les plus puissants, eux, sont engagés pour repousser les créatures maléfiques (ex : les Coses) des villes, pour éviter les catastrophes naturelles, et bien d'autres petits boulots. Bien sûr, avoir des pouvoirs magiques n'implique pas que vous êtes au service du royaume.

Revenir en haut Aller en bas




Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquedefanthaisa.forumactif.org


Page 1 sur 1
» Parlementaires « Ne vous laissez pas effrayer par les sirènes de la haine »
» Sirènes
» Les Sirènes: myhte ou réalité?
» La métaphore
» Ulysse et les Sirènes • 13.03 ~ 18H00

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum