On a tous quelque chose à chercher. Certains cherchent leur âme soeur, d'autres se cherchent eux-mêmes. Le plus souvent, on cherche ses origines. Mais avouez que chercher où le temps a disparu, c'est assez peu commun...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
Elindra de Yanovar

avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 27/01/2013

Feuille de personnage
Magie :: -manipule et crée la nature, les graine, les plantes ou tout autres formes de nature -manipule la terre sous toutes ses formes, créant des bouclier et autre defence ...
Âge: 21 ans
Seuil : 25


Sujet: Elindra De Yanovar   
Dim 17 Mar - 2:28

Elindra De Yanovar


Race: Elfe de lumière ou Haut-elfe
Sexe: feminin
Âge: 20 ans
Métier: reine des elfes


Description physique








vous décrire Elindra est la chose la plus simple que je puisse faire... il m'ait arrivé de rencontré des elfes au cours de ma vie mais la reine fut pour moi la plus belle apparition durant mon existence. C’est une elfe magnifique sa beauté n'a d'égal que son âme, ces cheveux sont très long et d'un blond doré comme de fins fils d'or brillant sous le rayon du soleil, son visage est fin et harmonieux même la guerre n'a pas endurcis ces traits, ces yeux sont aussi bleu que l'océan D'Albelay, elle a de jolies oreilles fine et pointues qui semble être toujours aux aguets. Grande et élancée elle est d'une agilité extraordinaire, ses courbes sensuelle et généreuse ne laisse d'ailleurs aucun elfes ni autre créature indifférentes par son charme naturel. Elindra est d'une beauté parfaite tout comme sa tenue vestimentaire qui s'y accorde d'ailleurs très bien légères faites de voilages et d'un tissu elfique la protégeant du froid et de la chaleur ce qui lui permet une souplesse et une légèreté de mouvement pour danser, depuis la fin de la guerre la reine porte une capeline constamment sur ses épaules pour ainsi caché les cicatrices dans son dos... on raconte qu'elles ont été faites par des elfes noires lors de l'occupation pour tenter de la faire plié, en vain... .

Ecrits rapporté par un habitant de Treilka




Description psychologique








La reine est une elfe douce et très bien élevée son tempérament plutôt calme et réservé faisait d'elle une reine admirable mais depuis la guerre son amertume a pris le déçu et sa colère est grandissante jour après jour, son sourire il y a bien longtemps que je ne l'ai pas vu sourire, elle semble toujours triste même si elle tente de faire bonne figure devant le conseil et la cour. Sa majesté aime toujours faire de longue promenade en forêt l'unique endroit où elle peu surement se retrouver, se détendre et discuter avec les licornes dont on ignore pourquoi elles aiment tant sa compagnie. Avant la guerre la reine aimait organiser des banquets et autres tournois dont elle se livrait joyeusement à participer. Très habille avec un arc elle aime relever les défis même si cela peu risquer sa propre vie, elle a donné corps et âme a son peuple pendant la guerre et bien après d'ailleurs la séparant ainsi du roi Leye Xinthas dont elle était parait-il follement amoureuse et ainsi les fiançailles furent rompus, nombreuses fut les cicatrices qu'elle a reçu durant la guerre qui finirent par cicatrisé mais celle du cœur jamais... .

Ecrits rapporté par une servante de la reine Elindra de Yanovar .




Magie



Après la guerre les dieux proposèrent a Sa majesté de lui infusées les trois dons les plus pure et fort de cette terre, mais sa majesté refusa de posséder les trois dons, disant que cela ferais d'elle une elfe bien trop puissante et cela risquerais de causée bien trop de discorde et de jalousie dans son royaume et elle ne voulais pas risquer une autre guerre parmi ses sujets.Les dieux impressionner par sa modestie et son sens du devoument lui donnèrent la faculté de la nature au niveau maximum, la reine se servis de ce premier don pour redonner vie aux foret et aux plantes pour ainsi facilité les soins de ses sujets et autres blesser, elle choisi comme deuxième don celui de la terre mais ne réclama pas la puissance maximal elle voulais pouvoir le devellopper a sa guise et pouvoir le maitriser elle meme, elle savait qu'avec celui ci elle pourrais defendre son peule bien plus facilement si elle apprenais a le maitriser elle meme et ainsi faire qu'un avec la terre.

Ecrit reporté par un membre du conseil




Histoire








- Cours ! cours ! Elindra, ne t’arrête surtout pas !
J’entends ces mots résonner encore aujourd’hui dans ma tête. Je n’étais à l’époque qu’une petite elfe de 10 ans, à qui on a arraché sa famille, je ne comprenais pas ce qui se passait, Felicidad était mis à feu et à sang par les elfes noirs. Ma belle capitale , mon peuple, mon univers tout entier s’écroulait sous mes yeux. J’entendais ma mère me demander de fuir et je courus aussi vite que je le pouvais vers le seul endroit où je me savais en sécurité , la forêt d’Anlésia. Très peu d’autres elfes de lumière me rejoignirent et parmi eux, je retrouva ma grand-mère , le seul membre de ma famille qui a échappé aux massacres des miens. J’ai vécue recluse dans la forêt pendant près de 10 ans et au court de ces années, je me suis demandée pourquoi mon peuple avait-il été décimés. On me disait que le destin en avait voulu ainsi, cependant je n'y ai jamais cru et pendant des années, j’ai cherché une réponse... en vain. J’ai alors appris à me battre avec un arc, je suis devenu très habile et la danse et le chant n’avaient plus aucun secret pour moi. Ma grand-mère me répétait sans cesse que j’étais douée et que j’accomplirais de grandes choses. Je lui répondais alors que je n’étais pas douée mais rigoureuse et travailleuse. Ensuite, le soir, elle me conta une histoire me concernant : on racontait que lorsque j’avais 13 ans, je me suis égarée dans la forêt et que lorsque l’on me retrouva, j’étais blessée. On ignore encore aujourd’hui ce que j’ai bien pu y rencontrer - moi-même je ne m’en souviens pas - ma grand-mère m'aurait portée jusqu’à la rivière en espérant pouvoir me soigner. C’est alors qu’une licorne s’approcha de moi, ma grand-mère ignorait ce qu’elle m’a fait car elle s’était éloignée pour laisser l’animal avec moi , mais elle me raconta que quand elle revint auprès de moi, la licorne avait disparu et j’étais guérie. Depuis ce jour, j’ai un lien particulier avec les licornes. J’ignore de quoi il s'agit, mais je sais au fond de moi que nous sommes liés pour la vie.
Ma grand-mère quitta ce monde quand j’atteins l’âge de 18 ans, c‘était mon unique famille et je me retrouvais ainsi orpheline pour de bon. Je décidais donc de m'isoler pendant trois ans où j'en profita pour me perfectionner davantage dans le chant, la dance et le maniement de l’arc. J'en ai également profité pour interroger mes rêves et mes souvenirs afin de trouver des réponses à mes questions. Pourquoi les elfes noirs nous ont-ils décimés ? , pourquoi suis-je liés aux licornes ?, pourquoi je me sens si différente des autres ? …tant de questions qui restèrent sans réponse.
Aujourd’hui, j’ai 20 ans, et il est temps pour mon peuple de reprendre ses droits, de ne plus vivre comme des animaux reclus dans la forêt, la lumière nous est propice, profitons s’en.
Je me suis dirigée droit sur le palais, mon arc en main, prête à me battre pour mon peuple. Je suis entrée dans la salle du trône et il était là assis au milieu de la pièce : l’elfe qui a décimé ma famille. Autours de moi, l’assemblée d’elfes noirs et de lumières resta silencieuse. J'ai alors marché dans la direction de cette elfe, la tête droite sans le quitté des yeux et il a dit :

- Arrête-toi femelle de lumière !

Je ne l’écouta pas et continua d’avancer, nullement impressionner par sa voix dure et glaciale. Puis je me suis arrêtée juste devant lui, et je me suis inclinée. Je me rappelle alors avoir entendu l’assemblée murmurer, mitigée entre l’admiration, le respect et le mépris.

- Silence !!!! comment oses-tu te présenter à moi, femelle ?

- Majesté, j’ignore ce que mon peuple a bien pu faire pour mériter votre mépris, mais il me semble aujourd’hui qu’il est temps de ranger nos querelles passées et de laisser mon peuple reprendre place au sein de la communauté elfique. De plus….

Il ne me laissa pas finir et pour me faire taire me gifla violemment. Je me relèva instantanément et plutôt que de lui répondre par cet acte si indigne d’un roi, je le regarda droit dans les yeux laissant rien paraitre sur mon visage et je lui répondu simplement…

- Majesté vous m’avais giflé sans aucun motif et pour cela je demande réparation, je vous défie en duel et si vous perdez, je vous demanderais de quitter le trône de Symula et de ne jamais revenir. Cependant, si vous gagnez, vous n’entendrez plus jamais parlez de moi.

L’elfe noir surpris par mon aplomb,n’eut d’autres choix que d’accepter. La coutume voulait que le défié choisisse les armes. j’ignore encore si les dieux ont été avec moi ce soir-là, mais quoi qu’il en soit l’arc fut l’arme choisie. Nous étions face à face, je m'en rappelle très bien : « 1… ! » je n’aurais pas peur, « 2… ! » si je dois mourir alors qu’il en soit ainsi, « 3… ! » dos à dos nous avançons chacun de notre côté « 4… ! » je sers mon arc non pas par peur mais pour ressentir le fluide en moi, « 5… ! » caresse ma flèche , « 6… ! » je ferme les yeux, « 7… ! » prend une profonde inspiration, « 8…. ! » met mon arc enjoue, « 9…. ! » je me retourne impassible, « 10… ! » je tir…..

Aujourd'hui, j’ai 20 ans et je viens de libérer mon peuple, je monte sur le trône non pas de mon propre chef mais élu par le peuple elfique. J’ignore si je suis digne d’être reine, seule l’avenir me le diras. Ce qui est sûr c’est que moi, Elindra de Yanovar, elfe de lumière, reine de Symula, je ferais régner la paix entre les elfes et les protègeraient coûte que coûte …. .

La grande guerre à saccagée ma belle contrée et les pertes elfiques ne cesse d’augmenter, personne ne fut épargné pas même les enfants… . Je suis sur tous les fronts pour reconstruire ma belle cité de Symula. La colère et l’amertume s’est emparé de mon âme et de mon cœur… mon cœur saigne j’ai cherché en vain mon ami Aradan, je sais au fond de moi qu’il est toujours en vie quelque part et qu’il me reviendra je ne baisse pas les bras… mon cœur pleure… la guerre ne l’a pas épargné elle m’a éloigné de Leye … notre rupture fut le coup de grâce pour moi et aujourd’hui mon cœur est froid …. Te reverrais-je un jour ?

Extrait du journal d'Elindra de Yanovar.



Code: Validé par Astra'
Désires-tu un parrain ou une marraine? Non



Dernière édition par Elindra de Yanovar le Mer 22 Mai - 16:14, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas




Voir le profil de l'utilisateur


Astralÿs Wiz'Rakad
Admin
avatar

Messages : 101
Date d'inscription : 05/01/2013

Feuille de personnage
Magie :: Kwell - manipulation de l'eau, changement d'état et aquéiforme // Niv.20
Âge: 25
Seuil : 25


Sujet: Re: Elindra De Yanovar   
Mer 10 Avr - 16:04
Coucou Smile Il faudrait rallonger un peu les descriptions mentale et physique, elles n'atteignent pas les dix lignes :/
Revenir en haut Aller en bas




Voir le profil de l'utilisateur


Elindra de Yanovar

avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 27/01/2013

Feuille de personnage
Magie :: -manipule et crée la nature, les graine, les plantes ou tout autres formes de nature -manipule la terre sous toutes ses formes, créant des bouclier et autre defence ...
Âge: 21 ans
Seuil : 25


Sujet: Re: Elindra De Yanovar   
Jeu 11 Avr - 17:38
c'est modifié :p
Revenir en haut Aller en bas




Voir le profil de l'utilisateur


Astralÿs Wiz'Rakad
Admin
avatar

Messages : 101
Date d'inscription : 05/01/2013

Feuille de personnage
Magie :: Kwell - manipulation de l'eau, changement d'état et aquéiforme // Niv.20
Âge: 25
Seuil : 25


Sujet: Re: Elindra De Yanovar   
Ven 12 Avr - 16:21
Parfait ! Wink
Revenir en haut Aller en bas




Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé





Sujet: Re: Elindra De Yanovar   
Revenir en haut Aller en bas







Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum